Vous avez peut-être trouvé un homme/une femme de vie au Japon ? Vous voulez lui déclarer votre amour en japonais ? Sachez qu’en japonais, on ne déclare pas l’amour avec un verbe « aimer », mais avec un adjectif….

Si vous voulez suggérer de faire quelque chose à vos amis japonais, comment on peut dire ? Dans cet article, on va apprendre la forme de suggestion « mashoo ». Regardez d’abord cette vidéo. 

En japonais, la phrase se termine par le prédicat (le prédicat de la phrase apporte une information sur le sujet. Il est ce que l’on dit du sujet). C’est à dire qu’en japonais, si l’on met le prédicat à la fin de phrase, on peut mettre les autres mots à n’importe quel ordre.

Le japonais est une langue SOV (sujet-objet-verbe), donc le verbe se situe à la fin de phrase. C’est la difficulté pour moi de traduire le japonais en français à l’oral lors de la réunion. Avant de traduire en français, il faut écouter jusqu’à la fin de ce qu’ils disent les japonais, car les verbes ne viennent qu’à la fin.

En japonais, l’objet direct vient avant le verbe. L’ordre de mot est donc « un livre lire » et non pas « lire un livre ». Pour indiquer l’objet direct, on utilise la particule « O を ».

Il existe deux types d’adjectifs en japonais : i-adjectif et na-adjectif. Quelles sont les différences entre ces deux adjectifs?

Est-ce qu’on peut utiliser le point d’interrogation en japonais ? A l’origine, le point d’interrogation n’existait pas en japonais. Mais on pouvait savoir si c’est une question ou pas grâce à la particule de question « ka  か» qu’on met à la fin de phrase.

« Kore, Sore, Are » sont des pronoms démonstratifs qui sont équivalent de « Ceci, Cela, Celui qui est là-bas ».  Quand Kore, Sore et Are sont utilisés pour la référence spatiale, les règles suivantes sont appliquées.

En Japonais, une phrase se termine par son prédicat. Mais c’est quoi le prédicat ? Prédicat, c’est ce qui est dit de l’objet dont on parle. Et ça correspond en général au verbe.

En Japonais, il y a beaucoup de particules. Les particules sont très importantes pour connaitre la fonction du mot qui lui précède (la fonction, c’est à dire le sujet, le complément d’objet direct, etc). Les particules sont des mots d’en général (mais pas toujours) une syllabe qui indiquent la fonction grammaticale d’un mot ou d’une expression. Par exemple, wa(は)、ga(が)、ni(に)、o(を), etc.

Articles récents
Catégories
Profils

 

Bonjour,
Je m’appelle Izumi,
je suis professeur de japonais, originaire d’Osaka.

Lire la suite…

Rechercher